Action multiple pour défendre le CGOS ce jeudi 14 juin !

Dans tous les hôpitaux de France, la CGT organise des actions ce jeudi à 10h pour défendre les droits des agents (en particulier la prestation maladie)

 

Les conditions de travail déplorables et les bas salaires des hospitaliers ne suffisaient pas au gouvernement Macron, c’est maintenant aux pans les plus importants de l’action sociale qu’il s’en prend !  Le Ministère veut supprimer des prestations majeures du CGOS. Mais que faut il pour les arrêter ? 

Dès le 1er janvier 2019, suppression pure et simple de la prestation départ à la Retraite (actuellement 48 € par année de service, ca faisait une prime sympa de départ à la retraite !).

Le Ministère se donne de un à trois ans pour supprimer la prestation Maladie du CGOS et la remplacer par une hypothétique prévoyance, gérée très certainement par les requins de l’assurance.

Toutes ces mesures font suite aux mauvais coups déjà portés en 2017, déjà combattus par la CGT tels que la suppression de la prestation mariage, prestation adoption, baisse de la prestation décès, etc.
Les oeuvres sociales sont l’argent des agents, c’est à eux de décider avec leur organisation syndicale représentative de faire les choix.

La CGT combat ces mesures inacceptables, mais seule la mobilisation des salariés pourra faire reculer le gouvernement Macron. 

A l’occasion de l’assemblée générale du CGOS de ce jeudi 14 juin, la CGT organise dans tous les hôpitaux un rassemblement à 10 heures.

Nous exprimerons notre colère auprès de la Direction, et nous leur demanderons de faire remonter immédiatement nos revendications par le biais d’une motion.

voir le TRACT

Voir aussi notre dernier article sur le CGOS

 

Imprimer cet article Télécharger cet article