Rentrée 2018 : l’heure de la riposte !

Pour la rentrée, le gouvernement nous confirme son vrai visage : il marche main dans la main avec les lobbies et le Medef. Face à eux, les mobilisations s’amplifient !

Apres s’être fait la main sur les cheminots et les étudiants, le rouleau compresseur continue inexorablement vers la casse systématique des tous acquis sociaux obtenus par nos ainés ! La situation sociale de notre pays n’aura jamais été aussi alarmante.

Nous ne pouvons que constater la dégradation de nos conditions de vie et de travail, la baisse du pouvoir d’achat, l’augmentation de la précarité. Et dans le même temps, pour début 2018, c’est 46 milliards de dividende pour les actionnaires !
Cette situation n’est pas inéluctable, la France n’a jamais produit autant de richesses et son PIB augmente chaque année. Il est urgent d’imposer une autre répartition des richesses !
Ensemble, exigeons :
  • des moyens suffisants pour les services publics,
  • l’augmentation des salaires et notamment du point d’indice,
  • l’égalité salariale et professionnelle entre les femmes et les hommes,
  • une sécurité sociale digne de ce nom (la France vient de passer du 1er rang au 16eme rang mondial ! ! !), le droit à la formation
  • la réduction du temps de travail.

Ne rêvons pas : ce gouvernement ultra-libéral ne nous fera aucun cadeau ! !

Tout ce que l’on a obtenu par le passé n’est pas arrivé d’un coup de baguette magique ! Cela demande que les salariés se mobilisent.
Et partout ou les salariés s’organisent et luttent, ils obtiennent des acquis en terme d’emploi, de salaire, de condition de travail, etc.

Ces luttes sont porteuses d’espoir pour l’ensemble du monde du travail et montrent que nous avons les moyens d’inverser ces politiques !

La CGT vous invite vivement à y prendre toute votre place,

parce que nombreux et unis, nous sommes de la dynamite  !

   ⇒   Le dernier tract distribué, sur la rentrée sociale

 

Imprimer cet article Télécharger cet article