La Formation Professionnelle à l’APHM

Faisons le point sur les différents dispositifs de formation existants.

La formation professionnelle peut prendre plusieurs formes, dont certaines ont été modifiées récemment. Ce sont des dispositifs que les salariés financent directement par leurs cotisations. Il est donc important de s’emparer de l’utilisation qui en est faite…   

La formation, pour qui ?

La formation continue n’est pas une faveur. C’est un droit pour tous les salarié-e-s, titulaires stagiaires et CDD.

Une cotisation est prévue à cet effet.

Pourquoi se former ?

La conception CGT de la formation est constante :

  • Former les Citoyen-ne-s, les travailleur-seuse-s, pour tous s’inclure dans la vie économique, sociale et culturelle.
  • On fait une formation pour se cultiver, se réaliser personnellement.
  • On se forme pour préserver son emploi, ou en obtenir un nouveau.
  • On fait une formation pour accéder à l’égalité professionnelle, pour élever ses qualifications, pour les faire reconnaître et les rémunérer à leur juste valeur.
Quels sont les différents dispositifs ?
La VAE : Validation des Acquis de l’Expérience

La VAE (Validation des Acquis de l’Expérience) fait partie du champ de la formation continue. Elle est ouverte à tous les agents en activité, ayant au moins 3 ans de services en rapport avec le diplôme visé. .

Le volume est au maximum de 24 heures / an.

Il s’agit d’une procédure d’évaluation des compétences, des aptitudes et motivations. Elle permet d’obtenir tout ou partie d’un diplôme. Voir le  répertoire national des certifications professionnelles sur   www.cncp.gouv.fr

Le CPF : Compte Personnel de Formation

Il remplace le DIF en 2017. Alimenté en heures, il est utilisable par tout salarié, tout au long de sa vie active, pour suivre une formation qualifiante. Les agents ne perdent pas les heures acquises au titre du DIF.

Pour un salarié à temps plein, l’alimentation du compte se fait à hauteur de 24 h / année de travail jusqu’à un total de 120 heures, puis 12 h / année de travail, dans la limite de 150 heures.

Pour les personnels de catégorie C qui ont une qualification inférieure au niveau V (donc pas ou peu qualifiés) l’alimentation du compte se fait à hauteur de 48 h/ an et le plafond est de 400 h.

On peut cumuler CPF et CFP.

Le CFP : Congé de Formation Professionnelle

Le CFP donne la possibilité de suivre, à titre individuel, des formations à visée professionnelle : reconversion, réalisation d’un projet personnel … A son initiative, l’agent peut demander à en bénéficier.

Ces actions ne sont pas prises en charge par le plan de formation de l’établissement (elles sont financées par l’ANFH). C’est à l’agent de trouver la formation qui correspond à ses souhaits, ainsi que l’organisme qui la réalisera. Il devra néanmoins recueillir l’avis de sa hiérarchie…

L’agent doit avoir au moins 3 ans de services effectifs. La durée de la formation ne peut être inférieure à 20 jours.

Une indemnité mensuelle est versée à l’agent = 85 % de son traitement brut. Si l’agent est de catégorie C, ce taux est porté à 100 %. La durée du versement est de 12 mois, parfois jusqu’à 24 mois.

Le Bilan de Compétences :

Le bilan de compétences a pour objectif d’analyser les compétences, aptitudes et motivation d’un agent afin de définir un projet professionnel et, le cas échéant, un projet de formation.

Il faut justifier d’au moins deux ans de service effectif.

Le volume maximal est de 24 heures / an.

Le Plan de formation :

5 types d’action le composent :

  • La formation professionnelle initiale des agents non qualifiés
  • Les actions de développement des compétences (adaptation aux postes de travail, adaptation à l’évolution des emplois, développement des compétences)
  • La préparation aux concours et examens
  • Les études promotionnelles
  • Les actions de conversion professionnelle

Le plan de formation est validé et voté chaque fin d’année en CTE, instance représentative du personnel dans laquelle la CGT s’implique pour agir sur sa préparation, son déroulement et son suivi.

 → ⇒  La CGT revendique :
  • Toutes les formations doivent se faire sur le temps de travail.
  •  Les fonds de formation doivent être utilisés afin qu’un maximum d’agents partent en formation.
  •  La formation doit être considérée comme un investissement, pas un coût
  •  Droit à la formation pour tous, quel que soit l’âge, le sexe, le grade, la spécialité
  •  La formation fait partie du salaire socialisé : c’est donc un droit, et pas une faveur octroyée aux salariés
  •  Le plan de formation doit prendre en compte les demandes des agents

 

Pour plus d’informations vous pouvez consulter les sites :

 

⇒  Le tract distribué en 2017   ⇐ 
→  Je contacte la CGT de mon site  ←

 

 

 

 

 

 

 

 

Imprimer cet article Télécharger cet article

RSS